Une question ? Appelez-nous au 04 93 35 71 39 ou bien utilisez notre formulaire de contact

MARJOLAINE A COQUILLES

Quantité
Flacon de 5 ml
Flacon de 5 ml
10.30€
PROPRIETES
LE PROCEDE D’EXTRACTION DES HUILES ESSENTIELLES
PRECAUTIONS D’EMPLOI
AVERTISSEMENT

Parfaite alternative à l'huile de Thym à thujanol, puissante antibactérienne, antivirale et antifongique, cette huile possède aussi des vertus protectrices sur l'organisme. Elle s'utilise également pour stimuler et réchauffer les muscles.

 

Originaire de l’Ouest de l’Asie et du bassin méditerranéen, cette cousine de l’origan est une herbe aromatique utilisée depuis longtemps en Europe.
C'est au travers des siècles qu'elle acquit ses lettres de noblesse. En effet, dans l’ancienne Egypte, la marjolaine était dédiée au dieu Osiris (dieu des morts et garant de la survie du défunt dans le monde souterrain) et servait lors des cérémonies d'embaumement. On retrouve cette symbolique chez les Grecs qui avaient l’habitude de planter la marjolaine sur les tombes de leurs disparus afin de leur procurer la paix de l’âme et de l’esprit.

Symbole de bien-être, la marjolaine apaise et calme les esprits tout en offrant une activité antibactérienne et antifongique puissante. D’anciens ouvrages grecs affirment que « prise par dedans (voie orale), la marjolaine soulage l’estomac et est bonne aux douleurs du foie et de la rate car elle a la vertu de les fortifier ».

L'huile essentielle de Marjolaine à thujanol possède une composition rare et exceptionnelle !

En effet, issue d'un chémotype spécifique de marjolaine, la composition de cette huile essentielle est un subtil intermédiaire entre l'huile essentielle de Marjolaine à coquilles et l'huile essentielle de Thym à thujanol. C'est donc une parfaite alternative à cette dernière dont la rareté entraine souvent des ruptures de stock.

Puissante antibactérienne, antivirale et antifongique, apaisante de l'esprit, l'huile essentielle de Marjolaine à thujanol possède également des vertus protectrices et bienfaisantes sur le foie. Sa très haute teneur en thujanol lui apporte également des propriétés réchauffantes et stimulantes sur les muscles et la circulation sanguine.

 

Procédé d'obtention : Distillation complète par entraînement à la vapeur d’eau.

 

Partie de la plante extraite : Sommités fleuries

Nom botanique : Origanum majorana CT thujanol

Famille botanique : Lamiacées

 

Propriétés organoleptiques :

- Aspect : liquide limpide
- Couleur : jaune très clair
- Odeur : fleurie, phénolique, très agréable

Composition chimique :

Monoterpènes : gamma-terpinène (13.72%), sabinène (6.88%), alpha-terpinène (8.30%)

Monoterpénols : Cis-hydrate de sabinène (14.65%) (= cis-4-thujanol), trans-hydrate de sabinène (3.80%) (= trans-4-thujanol), terpinèn-4-ol (24.66%)

 

Les huiles essentielles sont sensibles aux rayonnements UV ainsi qu'à l'évaporation progressive de leurs constituants. Il est donc impératif de conserver vos huiles essentielles dans un flacon en verre coloré ou en aluminium à fermeture étanche à une température comprise entre 5°C et 40°C.

 

Compte tenu de sa composition très proche, l'huile essentielle de Marjolaine à thujanol possède les mêmes propriétés que l'huile essentielle de Thym à thujanol. C'est donc une alternative très intéressante pour pallier à la pénurie de Thym à thujanol.

 

Propriétés et indications pour la santé :

Propriétés :

Antibactérienne puissante 

Antivirale puissante 

Antifongique 

Régule l'immunité. C'est à dire que l'huile essentielle booste l'immunité en cas de faiblesse ou la diminue en cas d'excès de production d'anticorps dans l'organisme. 

Stimule et régénère le foie. 

Possède une action hypotensive et favorise la dilatation des vaisseaux sanguins. 

Antispasmodique, antalgique (calme la douleur et les contractions).

 

Indications :

Infections respiratoires et ORL : angine, bronchite, laryngite, sinusite, rhinopharyngite, grippe Infections buccales : aphte, gingivite, stomatite, amygdalite, herpès 

Infections urinaires : cystite, vulvite, vaginite, urétrite, prostatite 

Infections gynécologiques et urinaires : endométrite, cervicite, salpingite, condylome vénérien, herpès 

Spasmes et contractions (dystonies) de toute sorte : 

Respiratoires : difficultés respiratoires causées par la contraction des muscles respiratoires, toux spasmodique

Cardio-vasculaires : hypertension, palpitation, extrasystole

Digestifs : aérophagie, troubles de la digestion, flatulence, acidité gastrique

Crampes et contractures musculaires 

Lumbago, sciatique, rhumatisme, arthrite, tendinite, arthrose 

Insuffisances du foie : hépatite virale, cirrhose... 

Affections de la peau : mycose, plaie, pityriasis versicolor, eczéma.

 

Synergies :

Antibactérien buccal :  huile essentielle de Laurier noble

Antibactérien urinaire : huile essentielle de Bois de rose

Expectorant, anticatarrhal : huile essentielle de Eucalyptus Smithii

Antibactérien à large spectre :  huile essentielle de Tea tree

Tonifiant/ Equilibrant du système nerveux :  huile essentielle de Ravintsara

Antifongique :  huile essentielle de Palmarosa

Crampes et contractures musculaires : macérât de Millepertuis, huiles essentielles de Gaulthérie, d'Eucalyptus citronné, de Lavandin super.

 

Propriétés et indications pour la beauté :

Propriétés :

Active la circulation sanguine 

Réchauffe le muscle.

 

Indications :

Troubles de la circulation sanguine : jambes lourdes, varices

Extrémités froides (doigts, pieds...)

Réchauffement musculaire avant l'entrainement sportif

Courbatures du surlendemain.

 

Synergies :

Pour les troubles circulatoires : huile végétale de Calophylle, huiles essentielles de Cèdre de Virginie, Cyprès, Menthe poivrée (effet fraicheur), hydrolats de Cyprès et de Menthe poivrée, extraits hydroglycérinés de Petit-houx et de Vigne rouge.

Pour préparer le muscle à l'effort : huiles essentielles de Poivre, de Romarin à camphre, huile végétale d'Andiroba.

Pour soulager le muscle après l'effort : macérat huileux d'Arnica ou de Millepertuis, huiles essentielles de Gaulthérie, d'Eucalyptus citronné, de Lavandin super.

 

Propriétés et indications pour le bien être :

Propriétés :

Equilibrante et harmonisante nerveuse 

Calmante et sédative 

Calme le désir sexuel.

 

Indications :

Stress, angoisse, dépression, vertiges, irritabilité, agitation

Fatigue nerveuse

Obsession sexuelle.

La majorité des huiles essentielles est obtenue par distillation à la vapeur d'eau, sans détartrant chimique et sous basse pression. Le procédé consiste à faire traverser une cuve remplie de plantes aromatiques par de la vapeur d'eau. La vapeur d'eau extrait l'essence de la plante et forme avec elle un mélange gazeux homogène. A la sortie de la cuve et sous pression contrôlée, la vapeur d'eau enrichie d'huile essentielle traverse un serpentin et se condense. Le liquide aboutit dans l'essencier (vase florentin) où l'huile essentielle de densité inférieure à celle de l'eau. Critères d'une bonne distillation : La distillation est un procédé délicat, exigeant de l'expérience et une surveillance constante. Pour obtenir une huile essentielle de première qualité, les critères suivants doivent être respectés : L'alambic : il doit être en acier inoxydable, le cuivre et le fer pouvant former des oxydes. Basse pression : la distillation doit s'effectuer à basse pression, entre 0,05 et 0,10 bars, des suroxydations se produisant sous haute pression. Ainsi, la couleur de l'huile essentielle de thym vulgaire en pleine floraison varie du rouge clair au rouge brun en élevant la pression. La pyrogénation des bois avec des écorces, consécutive à la distillation sous haute pression et haute température donne des huiles essentielles souillées de goudrons cancérigènes. Durée de la distillation : elle doit être prolongée pour permettre de recueillir le "totum" des molécules aromatiques, c'est-à-dire l'ensemble des fractions dites de "tête", de "cœur" ou de "queue". Par exemple, les trois quarts de l'huile essentielle de thym vulgaire sont extraits durant les trente premières minutes, mais il faut de soixante à quatre-vingt minutes supplémentaires pour extraire la totalité des phénols longs à passer. Les distillateurs sont payés au kilogramme d'huile essentielle, et c'est pourquoi certains producteurs distillent à haute pression et cessent la distillation après les 25 ou 30 minutes rentables. Très souvent, ces huiles essentielles sont ensuite "rectifiées", c'est-à-dire re-distillées pour les purifier des composants indésirables (points d'ébullition plus élevés) et pour concentrer les composants les plus volatiles. Ce procédé produit des huiles essentielles décolorées avec une odeur moins fine, des propriétés différentes et des effets indésirables accrus. Ainsi, une huile essentielle d'eucalyptus rectifiée pourra contenir jusqu'à 80% d'eucalyptol, mais elle sera plus irritante pour les bronches qu'une huile essentielle d'eucalyptus "complète" n'en contenant que 60%. L'eau : l'eau employée sera une eau de source peu ou non calcaire pour éviter de recourir aux détartrants chimiques. Stockage et conservation : après distillation, les huiles essentielles doivent être filtrées, puis stockées dans des cuves hermétiques inaltérables entreposées dans une cave fraîche. Leur mise en bouteille doit se faire uniquement dans des flacons en verre opaque brun ou bleu pour assurer leur conservation à l'abri de la lumière et de l'oxygène. Le contrôle de qualité La chromatographie en phase gazeuse est réalisée grâce à un appareil sophistiqué qui permet d'identifier les molécules aromatiques présentes dans une huile essentielle (jusqu'à 450 molécules aromatiques). Le graphique fourni par le chromatographe comporte une série de pics. Chaque pic représente une molécule aromatique bien spécifique qui est identifiée par logiciel. Le spectromètre de masse détermine la proportion relative de chacune des molécules aromatiques d'une huile essentielle (composition quantitative). L'aromatogramme est une méthode de mesure in vitro du pouvoir antibactérien des huiles essentielles. La technique est identique à celle utilisée pour mesurer l'activité bactéricide des antibiotiques.
- Déconseillée durant les 3 premiers mois de grossesse. - Attention aux peaux hypersensibles : diluer à 50 % si nécessaire. En règle générale, faites toujours un test d’application de votre préparation, dans le pli du coude, au moins 48h avant de l’utiliser. - Certains composés naturels contenus dans cette huile essentielle peuvent présenter un risque d’allergie chez certaines personnes sensibles lorsque l'huile essentielle est incorporée dans une composition cosmétique (selon le 7ème Amendement de la Directive Européenne relative aux produits cosmétiques (2003/15/CE)) : limonène. L'huile essentielle de Marjolaine à Coquilles est autorisée pour tous sauf les femmes enceintes de moins de 3 mois. Toutes les voies d'utilisation sont possibles. Cependant, l'application cutanée doit se faire diluée sur les peaux hypersensibles. Son utilisation à forte dose et sur une longue période présente des risques tels qu'une accoutumance, une somnolence et une néphrotoxicité. Les huiles essentielles sont sensibles aux rayonnements UV ainsi qu'à l'évaporation progressive de leurs constituants. Il est donc impératif de conserver vos huiles essentielles dans un flacon en verre coloré ou en aluminium à fermeture étanche à une température comprise entre 5°C et 40°C. En aucun cas vous devez mettre les huiles essentielles dans les yeux. Les huiles essentielles sont corrosives pour la cornée. Si par accident une huile essentielle pénètre dans l’œil, rincez immédiatement avec une huile végétale puis abondement avec de l’eau. Et enfin vous devez consulter rapidement un professionnel de la santé pour un examen ophtalmique.
Ces propriétés, indications et modes d'utilisation sont tirés des ouvrages ou de sites Internet de référence en aromathérapie, de phytothérapie. On les y retrouve de façon régulière et pour beaucoup confirmés par des observations en milieu scientifique. Toutefois, ces informations sont données à titre informatif, elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni engager notre responsabilité. Pour tout usage des huiles essentielles, des hydrolats et des plantes ou poudres de plantes dans un but thérapeutique, consultez un médecin.