Une question ? Appelez-nous au 04 93 35 71 39 ou bien utilisez notre formulaire de contact

GAULTHERIE

Plante vivace typique du pourtour méditerranéen, vivant sur des sols arides et ensoleillés, l’Hélichryse italienne est caractérisée par ses feuilles argentées en forme d’aiguilles molles disposées sur une tige couverte d’un léger duvet, et surtout par ses petites fleurs jaune or ne se fanant pas et regroupées en capitules. Son nom vient du grec « helios », qui signifie soleil, et « chrysos », qui signifie doré ; en référence à ses fleurs de couleur jaune or.
Son appellation d’ « Immortelle » serait due à la longévité exceptionnelle de ses fleurs, même dans les bouquets secs. L’Immortelle est réputée pour son odeur forte, rappelant le curry.
Cette plante pourtant bien connue depuis l’Antiquité, était, jusqu’à il y a quelques années, plutôt considérée comme envahissante et utilisée pour brûler les soies des porcs ou pour faire du feu. A Aregnu, en Corse, on disait d'ailleurs "Brusgia quante a calaticcia", autrement dit "ça brûle comme de l'Immortelle".
Depuis quelques dizaines d’années on a redécouvert les propriétés étonnantes et exceptionnelles de cette plante qui est aujourd’hui très convoitée.

En aromathérapie, l’huile essentielle d’Hélichryse italienne de Corse est remarquable pour résorber rapidement les hématomes, les bosses ou encore les œdèmes, améliorer le processus de cicatrisation, mais aussi dans les troubles de la circulation sanguine, les douleurs inflammatoires. Selon le docteur Daniel Pénoël, l’Hélichryse italienne est la « super-arnica » de l’aromathérapie.
Suite à l'olfaction de l'huile essentielle de Corse de Balagne, des effets au niveau de la circulation sanguine peuvent apparaître. Une première sensation de compression, lourdeur des organes des sens, des extrémités… apparaît en général, suivie d’une période de décongestion et de tonification du système circulatoire qui entraîne une sensation de perception auditive et visuelle accentuée, la respiration se régularise et s'amplifie, une détente mentale, une concentration plus intense, entraînant parfois une résurgence de pensées enfouies. Sur le plan énergétique, l'huile essentielle d'Hélichryse de Corse de Balagne est ainsi réputée pour avoir une action sur les bleus de l'âme.

 

L'huile essentielle de Gaulthérie Odorante est devenue une concurrente de poids face au baume du tigre grâce à sa polyvalence. Contrairement à ce que l'on peut croire à cause de la sensation éprouvée, le baume du tigre n'en contient pas, mais il est difficile de savoir pourquoi tant la Gaulthérie semble parfaitement remédier aux douleurs musculaires, tendineuses et articulaires. Cependant les meilleures crèmes pour sportifs commencent à en intégrer quelques gouttes dans leur recette. La sensation de forte chaleur réchauffe les muscles avant et après le sport pour éviter les courbatures et les crampes. Ses fonctions anti-inflammatoires et antalgiques sont difficilement égalables dans le domaine de l'aromathérapie ! C'est pour cela qu'elle est largement à la première place dans la course des huiles essentielles les plus adaptées aux sportifs !

36
Quantité
Flacon de 10 ml
Flacon de 10 ml
6.30€
PROPRIETES
LE PROCEDE D’EXTRACTION DES HUILES ESSENTIELLES
PRECAUTIONS D’EMPLOI

Procédé d'obtention :Distillation complète par entraînement à la vapeur d’eau 

Partie de la plante extraite :Sommités fleuries

Nom botanique :Helichrysum italicum ssp italicum

 

Propriétés organoleptiques

- Aspect : liquide limpide et fluide
- Couleur : jaune clair à jaune verdâtre
- Odeur : intense, enivrante

 

Composition :

​Monoterpènes : limonène (6.17%), alpha-pinène (2.63%),

Esters terpéniques : acétate de néryle (29.15%), propanoate de néryle (6.04%)

Italidiones : italidione  (7.2%).

Sesquiterpènes : gamma-curcumène (18.48%).

 

Conditions de conservation :

Les huiles essentielles sont sensibles aux rayonnements UV ainsi qu'à l'évaporation progressive de leurs constituants. Il est donc impératif de conserver vos huiles essentielles dans un flacon en verre coloré ou en aluminium à fermeture étanche à une température comprise entre 5°C et 40°C.

 

Propriétés pour la santé :

Anti-hématome très puissante 

Anti-coagulante, anti-phlébitique (tonifiant de la circulation sanguine)   

Anticatarrhale, mucolytique (dégage les bronches) 

Régule le taux de cholestérol (régularise les Apo A et Apo B) 

Antispasmodique et anti-inflammatoire 

Cicatrisante et desclérosante 

Stimule la régénération des cellules du foie.

 

Indications pour la santé :

Hématomes (bleus) externes et internes, même anciens, traumatismes, coups

Phlébite, oedème, problèmes de circulation sanguine, maladie de Raynaud

Varicosités, érythrose, cyanose

Rhinite, bronchite, encombrement bronchique

Maladie de Dupuytrens, canal carpien

Arthrite, polyarthrite, rhumatismes

Déficience hépatocytaire, hépatite, cyrrhose, hypercholestérolémie

Plaies, eczéma, psoriasis, acné rosacée.

 

Synergies pour la santé :

Circulation sanguine : huile essentielle de Lentisque pistachier, huile végétale de Calophylle Inophyle.

 

Anti-inflammatoire : huiles essentielles d’Eucalyptus citronné et de Gaulthérie couchée.

 

En pratique pour la santé :

Circulation sanguine : en frictions, en regard de l'organe concerné, diluée dans une huile végétale.

Problèmes respiratoires : en frictions, en regard de l'organe concerné, diluée dans une huile végétale.

 

Propriétés pour la beauté :

Tonifiant de la circulation sanguine.   

Cicatrisante et astringente cutanée.

 

Indications pour la beauté :

Varicosités, couperose

Cicatrices, vergetures

Vieillissement cutané, dermatoses

Acné, acné rosacée.

 

Synergies :

Couperose, varicosités : huile végétale de Calophylle Inophyle.

Soins de la peau (apaisants, dermatoses…) : huiles essentielles de Lavande vraie et de Tanaisie annuelle.

Cicatrices, vergetures : huile végétale de Rose musquée.

En pratique :

Actif cosmétique : Jusqu'à 70 gouttes d'huile essentielle d’Immortelle pour un flacon de 100 ml.

 

Propriétés pour le bien être :

Choc émotionnel et abus physique ou psychologique : 1 goutte d'huile essentielle d'Hélichryse italienne sous la plante des pieds, 1 goutte au niveau du plexus solaire et 1 goutte sur le 3ème oeil avant de s'endormir.

La majorité des huiles essentielles est obtenue par distillation à la vapeur d'eau, sans détartrant chimique et sous basse pression. Le procédé consiste à faire traverser une cuve remplie de plantes aromatiques par de la vapeur d'eau. La vapeur d'eau extrait l'essence de la plante et forme avec elle un mélange gazeux homogène. A la sortie de la cuve et sous pression contrôlée, la vapeur d'eau enrichie d'huile essentielle traverse un serpentin et se condense. Le liquide aboutit dans l'essencier (vase florentin) où l'huile essentielle de densité inférieure à celle de l'eau. Critères d'une bonne distillation : La distillation est un procédé délicat, exigeant de l'expérience et une surveillance constante. Pour obtenir une huile essentielle de première qualité, les critères suivants doivent être respectés : L'alambic : il doit être en acier inoxydable, le cuivre et le fer pouvant former des oxydes. Basse pression : la distillation doit s'effectuer à basse pression, entre 0,05 et 0,10 bars, des suroxydations se produisant sous haute pression. Ainsi, la couleur de l'huile essentielle de thym vulgaire en pleine floraison varie du rouge clair au rouge brun en élevant la pression. La pyrogénation des bois avec des écorces, consécutive à la distillation sous haute pression et haute température donne des huiles essentielles souillées de goudrons cancérigènes. Durée de la distillation : elle doit être prolongée pour permettre de recueillir le "totum" des molécules aromatiques, c'est-à-dire l'ensemble des fractions dites de "tête", de "cœur" ou de "queue". Par exemple, les trois quarts de l'huile essentielle de thym vulgaire sont extraits durant les trente premières minutes, mais il faut de soixante à quatre-vingt minutes supplémentaires pour extraire la totalité des phénols longs à passer. Les distillateurs sont payés au kilogramme d'huile essentielle, et c'est pourquoi certains producteurs distillent à haute pression et cessent la distillation après les 25 ou 30 minutes rentables. Très souvent, ces huiles essentielles sont ensuite "rectifiées", c'est-à-dire re-distillées pour les purifier des composants indésirables (points d'ébullition plus élevés) et pour concentrer les composants les plus volatiles. Ce procédé produit des huiles essentielles décolorées avec une odeur moins fine, des propriétés différentes et des effets indésirables accrus. Ainsi, une huile essentielle d'eucalyptus rectifiée pourra contenir jusqu'à 80% d'eucalyptol, mais elle sera plus irritante pour les bronches qu'une huile essentielle d'eucalyptus "complète" n'en contenant que 60%. L'eau : l'eau employée sera une eau de source peu ou non calcaire pour éviter de recourir aux détartrants chimiques. Stockage et conservation : après distillation, les huiles essentielles doivent être filtrées, puis stockées dans des cuves hermétiques inaltérables entreposées dans une cave fraîche. Leur mise en bouteille doit se faire uniquement dans des flacons en verre opaque brun ou bleu pour assurer leur conservation à l'abri de la lumière et de l'oxygène. Le contrôle de qualité La chromatographie en phase gazeuse est réalisée grâce à un appareil sophistiqué qui permet d'identifier les molécules aromatiques présentes dans une huile essentielle (jusqu'à 450 molécules aromatiques). Le graphique fourni par le chromatographe comporte une série de pics. Chaque pic représente une molécule aromatique bien spécifique qui est identifiée par logiciel. Le spectromètre de masse détermine la proportion relative de chacune des molécules aromatiques d'une huile essentielle (composition quantitative). L'aromatogramme est une méthode de mesure in vitro du pouvoir antibactérien des huiles essentielles. La technique est identique à celle utilisée pour mesurer l'activité bactéricide des antibiotiques
L'huile essentielle d'immortelle contient des cétones, molécules généralement neurotoxiques et abortives. Cependant, la sorte de molécule cétonique (assez peu toxique), la fréquence d'application (faible) ainsi que le nombre de gouttes à utiliser (faible) réduisent très fortement les risques de toxicité. (Source : NARD) Cependant les précautions suivantes doivent être respectées : -Déconseillée aux jeunes enfants (sauf emploi localisé et momentané, et ne dépassant pas 3 à 4 gouttes 3 fois par jour), et pendant la grossesse (sauf emploi localisé et momentané). - Interdite par voie orale chez les enfants et la femme enceinte. Interdite par voie cutanée sur la ceinture abdominale chez la femme enceinte. - Par voie orale : voie interne réservée au thérapeute, utiliser uniquement en cure sur une période courte. - A éviter chez les patients traités par des médications anticoagulantes. - Eviter le contact avec les yeux. - Tenir hors de portée des enfants. - Certains composés naturels contenus dans cette huile essentielle peuvent présenter un risque d’allergie chez certaines personnes sensibles lorsque l'huile essentielle est incorporée dans une composition cosmétique.